Accompagnement

 Quel est votre besoin, vos objectifs? 

La première séance permet de poser entre nous ce qui vous amène et ce que vous venez chercher selon vos besoins, aspirations et votre situation. Si cette séance vous conforte dans la possibilité d'un travail commun, nous fixons un certain nombre de séances, et leur régularité. 

 

Le processus thérapeutique n'est pas forcément quelque chose de long, l'essentiel est de vivre le présent au plus près de ce que vous êtes, et de vous relier à ce qui vous donne de l'énergie au quotidien. 
 

Ainsi il y a toujours un temps de parole, et un temps de travail qui se fait en état modifié de conscience. Le rêve éveillé au tambour est utilisé afin de plonger directement dans l'inconscient. 
Le tambour met le cerveau sur une fréquence facilitant l'état méditatif et de visualisation. 
C'est une démarche vous offrant de prendre conscience de vos fonctionnements internes, et d'aller vers une auto guérison et une autonomie face aux situations de la vie qui peuvent être déstabilisantes. Autonomie n'est pas apprendre à se débrouiller seul! C'est plutôt le fait de savoir garder certains repères qui permettent de garder le cap de notre vie, de notre axe de vie, et de développer les sens qui nous guide vers ce qui est bon pour soi. 
D'autres méthodes utilisant le ressenti corporel peuvent être utilisées. 

 

Il n'est pas necessaire de comprendre tout de notre passé, si des informations doivent venir à notre conscience, elles arrivent quand nous sommes prêts, et surtout, une véritable compréhension passe par un ressenti corporel. Quand quelque chose se transforme en nous, ce n'est pas, et de loin, uniquement dans notre intellect, mais bien dans la sensation corporelle. Cela nous positionne différemment dans notre vie. C'est pourquoi l'attention est avant tout portée sur le ressenti. 

Lors de nos séances, je vous accompagne en étant à vos côtés, nous sommes dans un rapport de relation d'égal à égal. Cela est important afin de créer entre nous une relation de confiance, et de bienveillance, tout en sachant comme le dit Winnicott que "c'est le patient et le patient seul qui détient les réponses"